LES RÉSULTATS de la participation de la délégation de la République tunisienne au Sommet et au Forum économique Russie-Afrique

La délégation de la République tunisienne, dirigée par le Premier minister Youssef Chahed, l`ambassadeur de Russie en Tunisie S.A. Nikolayev, le futur ambassadeur de la Tunisie en Russie Tarek Ben Salem, la présidente du Conseil des affaires russo-tunisien, T.V. Sadofieva, le chef du bureau Tunisia Export CEPEX à Moscou Naufel Ben Gorbale,ainsi que les représentants des entreprises tunisiennes ont pris une part active au SommetRussie-Afrique.

À l’occasion de l’ouverture du sommet afro-russe, le Premier ministre YoussefChahed a prononcé un discours en présence d’un grand nombre de chefs d’État et degouvernement au nom de la Tunisie et de son président récemment élu, Kaïs Saïed.

M. Chahed a déclaré qu’au cours des dernières années, les relations bilatérales entrela Tunisie et la Russie ont été florissantes, notamment dans les domaines du commerce,de l’économie, du tourisme et de l’enseignement supérieur, et il a exprimé le souhait decontribuer à ce processus dans l’avenir. Le chef du gouvernement a assuré que la Tunisieinsistait pour prétendre à l’adhésion à l’espace « africain » et exploiter toutes les possibilitésde coopération entre pays africains, tels que la « zone de libre-échange » et le COMESA.C’est dans ce sens que la Tunisie promeut sa représentation diplomatique et sa présencesur les marchés africains. Il a ajouté que la Tunisie souhaitait coopérer à l’ouverture del’espace africain dans les principaux domaines politiques et financiers mondiaux, enparticulier la Russie, afin de créer davantage d’opportunités pour les pays africains danstous les domaines, économique, social et culturel.

Le Premier ministre Yussef Chahed a tenu une réunion dans le cadre du Sommetavec des représentants de grandes entreprises et un groupe d’hommes d’affaires -investisseurs potentiels de la Russie et de la Tunisie organisée par le Conseil desentreprises russo-tunisien, l’ambassade de Tunisie en Russie et la Tunisia Export CEPEXMoscou. Au cours de la réunion, on a discuté des questions sur la coopération entre lesdeux pays, sur les spécificités du développement des entreprises et sur l’utilisation d’uneapproche innovante pour résoudre les problèmes des entreprises, ainsi que sur lesmécanismes permettant de surmonter les obstacles bureaucratiques et administratifs auxinvestisseurs russes en Tunisie et sur la possibilité de créer et de mettre en œuvre desprojets en coopération avec leurs tunisiens collègues.

La partie russe était représentée par:

  • GC « GEOSKAN » – le développement et la production de drones et du logiciels detraitement de données photogrammétriques et de visualisation tridimensionnelle;
  • IRKOS JSC – le développement de systèmes automatisés et de moyens techniques desurveillance radio;
  • JSC « Radio Equipment Électronique » – développeur et fabricant d’équipements radarconçus pour surveiller les cibles au sol, l’association fait partie du groupe de défenseantiaérienne Almaz-Antey;
  • JSC “L`entreprise de recherche et de production BIOSS” – fournir aux établissementsmédicaux un équipement moderne de haute qualité, de fabrication russe;
  • La société « Ekorost » – la production d’engrais minéraux respectueux de l’environnement;
  • Le centre scientifique et technique « Proteus » – le développement et la production d’unevaste gamme de produits logiciels et matériels pour le secteur des télécommunications;
  • Groupe de sociétés médicales KIEL – investissements dans la recherche et ledéveloppement, la production et la mise en œuvre de nouvelles technologies médicales etmise en œuvre de projets allant de la première idée à la fourniture d’équipements;
  • JSC “Medical Technologies Ltd” est un important développeur et fabricant nationald’équipements médicaux innovants pour le diagnostic par rayonnement

Ambassadeur de Russie en Tunisie S.A. Nikolaev, dans une interview accordée àl’agence de presse TASS en marge du sommet Russie-Afrique, a déclaré que nospartenaires tunisiens devaient se concentrer sur la conclusion d’un mémorandum d’accordentre la Commission économique eurasienne et le gouvernement de la RépubliqueTunisienne, qui constituerait la première étape sur la voie de la libéralisation. échangesmutuels entre les pays de l’UEE et la Tunisie.

L’ambassadeur a noté que la question même de la coopération africaine est trèsimportante pour la Tunisie et « s’inscrivait dans un système commun de coordonnées pourrésoudre les plus grands problèmes socioéconomiques existants ».

« Parce que la création de certainesproductions sur le territoire tunisien estnaturellement un problème d’emploi qui est trèsimportant pour la Tunisie. Et notre tâche est des’intégrer dans cette activité autant quepossible, bien sûr, en fonction des besoins réelset de la situation réelle », – a ajouté le diplomate.

Tatyana Sadofieva, la présidente du Conseil d’Affaires russo-tunisien, a tenu unesérie de réunions avec le chef de Rossotrudnichestvo Eleonora ValentinovnaMitrofanova, avec le Ministre de l’intégration et de la macroéconomie de la CEE SergeyYuryevich Glazyev,avec l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de Russie enTunisie Sergey Anatolyevich Nikolaev , avec le futur Ambassadeur de Tunisie en RussieTarek Ben Salem, avec le Ministre tunisien des affaires étrangères par intérim SabriBachtobji, avec le Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe Taieb Baccouche,avec le Président de l’organisation publique moscovite « MAP » Andrey EvgenievichPodenok, avec le président de «Worldwide» – le secrétaire général de l’Association de «laMaison de la Russie en Tunisie» Chafika Chamas, avec le Président du Conseil régionalde coordination des compatriotes russes dans les pays de l’Afrique et du Proche-OrientNatalia Koupcha, avec le directeur de Tunisia Export CEPEX Moscou Naoufel BenGhorbal, ainsi que avec des représentants de pays africains de Gambie, du Maroc, duSénégal, du Royaume d’Eswatini, etc.

Le représentant de la délégation tunisienne Oualid Loukil, directeur généraladjoint du groupe Loukil SA (Tunisie) a donné l’interview à l’agence de presse«Sputnik International» en marge du Sommet «Russie-Afrique».

Le directeur général de Telnet,Mohamed Frikha (Tunisie), a pris la parolelors de la session du programme d’affaires«La transformation numérique en tant quemoteur du développement de l’etat».

À propos du sommet «Russie-Afrique»

Le tout premier sommet Russie-Afrique s’est tenu à Sotchi du 23 au 24 octobre.Environ 10 mille personnes ont assisté au forum. Les participants du sommet étaient leprésident de la Russie, Vladimir Poutine, les chefs d’état et de gouvernement de 43 (sur54) pays d’Afrique, 120 ministres et plus de six mille représentants de 104 États du monde,y compris les États-Unis, le Canada, l’Australie et les principaux pays d’Europe. Le foruméconomique et le sommet ont été couverts par environ 800 journalistes,représentant lesmédias russes et 43 pays étrangers.

Au cours du forum économique à Sochi, 35 événements officiels et plus de 1 500réunions d’affaires ont eu lieu. En fermant le forum, le président russe Vladimir Poutinea souligné que le sommet avait ouvert une nouvelle page dans les relations entre Moscouet les pays africains et que l’atmosphère de l’événement était  » d’affaires, amicale etspirituelle». Le principal résultat du sommet a été une déclaration signée par tous lesparticipants, qui indique les moyens de développer davantage la coopération entre laRussie et les pays africains dans tous les domaines clés. Au total, en deux jours dusommet, plus de 500 accords économiques différents ont été signés pour un montant deplus de 800 milliards de roubles.

La tâche clé du sommet était la sortie de la coopération et du partenariat de laFédération de Russie avec les pays d’Afrique à un niveau qualitativement nouveau.Comme l’a souligné le président Poutine dans le discours final, cet objectif a été atteintavec succès: l’événement de Sotchi a ouvert une nouvelle page dans les relations entreMoscou et le continent africain, et l’atmosphère du sommet s’est révélée «d’affaires etamicale, pour ne pas dire sincère».Les participants du sommet ont décidé de tenir un telévénement tous les trois ans. À l’avenir, le forum sera tour à tour accueilli par la Russieet l’un des pays africains.

Partagez Maintenant !
FacebookLinkedIn